Exposition à la cathédrale Marie-Reine-du-Monde

ET TIBI DABO CLAVES REGNI CŒLORUM

Et je te donnerai les clefs du royaume des cieux

Cette phrase en latin est écrite à la base du dôme principal de la cathédrale Marie-Reine-du-Monde. C’est un peu l’honneur qu’on nous a fait. Les clefs qui nous permettent d’accéder aux dômes et à leurs galeries d’accès nous ont été prêtées afin de permettre aux participants de notre atelier Vacances photo de prendre des photos tout au long de l’été 2013.

Téléchargez l'invitation

Téléchargez l'invitation

Une exposition de 25 photos prises à cette occasion aura lieu du 13 décembre 2013 au 19 janvier 2014 à la cathédrale Marie-Reine-du-Monde, coin René-Lévesque et rue de la Cathédrale. La salle d’exposition est à droite dans le hall de la cathédrale. Les heures d’ouverture vont de 9h à 18h.

Nous avons eu accès au dôme principal et au petit dôme qu’on aperçoit en tout petit au sommet du premier. Pour y accéder, il faut monter un escalier situé dans l’un des piliers de la cathédrale. Après une longue ascension, nous arrivons à un couloir circulaire à la base du dôme principal. De là, un autre escalier nous mène au balcon intérieur qui fait le tour du dôme. Déjà à cet endroit, la vue est spectaculaire.

Les photos de l'exposition

Les photos de l'exposition

Un autre escalier nous mène au balcon extérieur. Lui-même est très photogénique, il nous offre en plus une superbe vue sur les toits et les édifices des alentours.

Nous poursuivons ensuite notre route vers le petit dôme. Pour y arriver, il faut grimper des escaliers très à pic et des échelles, heureusement pourvus d’une rampe. Ceux-ci sont situés entre les murs extérieur et intérieur du dôme. Plus nous montons, plus il fait chaud. Il ne faut pas souffrir de vertige!

En chemin vers le Paradis

Les dédales de Marie-Reine-du-Monde

L’ascension en vaut la peine. Du balcon du petit dôme, nous avons une vue en plongée du grand dôme et de la cathédrale, tout en bas. C’est haut!

Nous réalisons tout le travail effectué pour construire ce magnifique édifice. Toutes ces pièces de bois ont été découpées et assemblées à la main, de façon artisanale.

Nous remercions chaleureusement Richard Maltais de nous avoir obtenu cette autorisation et Luc Brulotte de nous l’avoir accordée.

Cette entrée a été publiée dans Nouvelles, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.