Comparaison du traitement HDR avec Lightroom 5 et 6

Depuis la version 4.1, Lightroom permet de traiter des photos HDR à partir d’un fichier TIFF 32 bits. Cette technique produit des photos à l’aspect naturel, sans cette fameuse signature qu’avaient jusque là les photos HDR. Il manquait cependant une pièce au casse-tête: il fallait utiliser Photoshop CS/CC ou le plugin Merge to 32-bit HDR de HDRsoft pour produire l’image TIFF 32 bits à partir des photos originales.

Avec la version 6, Adobe a ajouté la pièce manquante, mais en l’améliorant. Non seulement Lightroom peut maintenant fusionner plusieurs photos pour le traitement HDR, mais il produit un fichier DNG 16 bits. On reste alors dans le processus RAW jusqu’à la fin du traitement. J’ai exploré les avantages que nous procure cette façon de faire.

Version Lightroom 5

Version Lightroom 5

Avec Lightroom 4 et 5, le traitement de certains fichiers TIFF 32 bits produisait des halos autour des zones fortement exposées. Dans la photo ci-dessus, prise par Sophie Lafontaine lors de notre atelier Vacances photo, nous observons une série de bandes vertes et roses dans la coupole sous les fenêtres et autour de la zone fortement éclairée du mur au-dessus de la balustrade. Ces bandes sont absentes dans la photo ci-dessous qui a été développée à partir d’un fichier DNG 16 bits produit par Lightroom 6. Le fichier DNG a un autre avantage: sa taille. Il pèse 50 Mo comparativement à 140 Mo pour le fichier TIFF. De plus, un tel fichier peut être développé avec le même résultat dans Lightroom 5. Ce n’est pas donc pas le développement qui a changé, mais la fusion HDR des fichiers RAW qui a été améliorée.

Version Lightroom 6

Version Lightroom 6

Cette entrée a été publiée dans Nouvelles, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.