Photographie abstraite

Quand la photo devient peinture

Dans une photo abstraite, ce sont les lignes, les textures, les couleurs qui constituent le sujet de la photo. Une bonne photo abstraite, ce n’est pas n’importe quoi, ni le résultat du hasard ou d’une erreur. Ce type de photo doit être organisé. Il doit obéir aux mêmes règles de composition qu’un paysage. Nous verrons dans cet atelier différents principes de composition car une règle unique n’est pas adaptée à tous les types de photos.

Point fort et règle des tiers

Point fort

Point fort

Les photos qui appliquent cette règle doivent comporter un élément qui attire le regard de façon évidente. C’est le point fort de la photo. Cet élément doit de plus être placé à un endroit bien précis: pour trouver cette position, il faut dessiner une grille semblable à un celle d’un tic-tac-toe. Le point fort doit se trouver à l’une des intersections. Dans la photo ci-contre, la tache rouge est le point fort. Elle est situé à l’intersection supérieure gauche de la photo. Une photo peut comporter deux points fort, mais alors ceux-ci doivent être disposés en diagonale.

Cadrer serré

Cadrer serré

Cadrer serré

Lorsque la photo comporte trop d’éléments, il est difficile de l’organiser. L’oeil se perd dans la photo et ne trouve pas d’éléments dominants qui peuvent constituer le point fort. Pour cette raison, il est préférable de cadrer serré, de réduire la partie de la scène qui constituera notre photo. Il faut cependant se rappeler que cadrer serré est un moyen et non un but. On cadre serré pour mieux organiser notre image. Si on cadre trop serré, la photo ne comporte plus suffisamment d’éléments, de sorte que l’oeil ne parvient pas à accrocher à la photo.

Diriger le regard

Le but de toutes les règles de composition est de diriger le regard à l’intérieur de la photo. Plus le chemin que parcourt l’oeil est long ou précis, meilleure est la photo. Nous pouvons utiliser les lignes pour diriger le regard. Des recherches ont démontré que nous regardons une image en trois étapes:

  • Nous la balayons de gauche à droite
  • Nous parcourons la diagonale ascendante
  • Nous parcourons la diagonale descendante

Lorsqu’une ligne horizontale domine la photo, celle-ci donne un impression de calme et de paix. Comme nous parcourons d’abord l’image en la balayant horizontalement, nous suivrons naturellement cette ligne. Il faut éviter qu’elle traverse la photo pour que l’oeil ne sorte pas trop rapidement.

Lorsqu’une oblique traverse la photo, nous sautons l’étape de la lecture horizontale pour passer à la deuxième ou même à la troisième étape, dans le cas d’une oblique descendante. Il faut alors contrebalancer avec une ligne verticale ou horizontale pour éviter que l’oeil ne traverse la photo sans s’arrêter.

Oppositions

Oppositions

Oppositions

Une autre façon d’organiser une photo est de mettre des éléments en opposition. Une ligne horizontale peut s’opposer à une oblique ou à une verticale. Un point peut s’opposer à une masse. Des droites peuvent s’opposer à des courbes. Une texture lisse peut s’opposer à une texture rugueuse. Les possibilités sont infinies.

Jeux de textures

Les textures constituent une source inépuisable de photographies abstraite. La pierre, la mousse, le lichen, le bois, l’écorce, la glace, la rouille et la vieille peinture qui cloque constituent des sujets de prédilection. Il faut cependant qu’il y ait plus d’une texture ou plus d’un motif pour que la photo soit intéressante.

Jeux de lumière

Jeux de lumière

Jeux de lumière

Pour bien faire ressortir les textures, la lumière doit être rasante. Dans l’eau, la lumière est déviée et crée un effet impressionniste sur les pierres et les végétaux qui meublent le fond des ruisseaux et des petites rivières. Il est également possible de jouer sur la translucidité des végétaux.

Buts de l’atelier

Exercer sa créativité afin de faire des photographies abstraites qui peuvent rivaliser avec des peintures.

Matériel photo conseillé

N’importe quel appareil-photo numérique, compact, reflex ou sans miroir convient pour cet atelier. Dans le cas des appareils à objectif interchangeable, n’importe quel objectif fait l’affaire. Un trépied peut être utile s’il pleut le jour de l’atelier.

Calendrier des ateliers

Cliquez sur l’image ci-dessous pour connaître les dates des ateliers et pour vous inscrire.

Calendrier des cours